Atelier de Formation Au Cameroun : Femmes, Violence Armée et ALPC

Atelier-femme-alpc_0.jpg

Yaoundé, la capitale Camerounaise a reçu la délégation du CPS-AVIP conduit par son Directeur des Programmes, Nounou Booto Meeti pour un atelier de formation des formateurs sur le thème « Femmes, Violence Armée et ALPC », organisé par le secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale [CEEAC] et la République du Cameroun avec l’appui du Programme d’appui à la CEEAC en matière de paix et de sécurité [PAPS II] et le Centre pour la Paix, la Sécurité et la Prévention  de la Violence Armée[CPS-AVIP].

Sous la direction de Madame ACHTA AHMED SENE,  Experte Société Civile à la CEEAC appuyée par  Madame Nounou Booto Meeti de CPS-AVIP et Madame Justine KWACHU de l’organisation [Femmes dans l’Action Alternative-WAA], les travaux ont été placés sous le signe du renforcement des capacités de la société civile.

L’objectif de l’atelier était de contribuer à la mise en œuvre en Afrique Centrale des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU relatives aux femmes et aux conflits armés et de la Convention de Kinshasa sur les Armes Légères de Petits Calibres [ALPC]. Pour tenter d’apporter une réponse au fléau de violence, de prolifération et de circulation non maîtrisée des ALPC, les Etats membres de la CEEAC et le Rwanda ont adopté en avril 2010 à Kinshasa une importante Convention qui devrait permettre à l’Afrique Centrale de faire un bond qualitatif en matière de lutte contre la prolifération des Armes légères et de petits calibres.

Les participants à cet atelier, parmi eux  les femmes et les hommes venus des quatre coins du Cameroun: des cadres des ministères, des diplomates, des juristes, des inspecteurs des impôts des représentants des ONG, de la société civile, des confessions religieuses et des organisations de lutte pour la paix.

Contribution: Jean Claude Kabuiku
CPS – AVIP / Birmingham

contact@cps-avip.org
Tel : +44 121 448 6336

Twitter icon
Facebook icon